Un silence … non …

Lise, ma soeur

Un silence … non … C’est plutôt un long dialogue intérieur à la recherche de mots apaisants et consolants.

Les vrais mots de consolation, ça n’existe pas.

Chacun doit les créer sans cesse ou pour faire le grand voyage ou pour laisser partir celui ou celle qui est sur le quai à la veille du grand départ.

Les souvenirs font naître des images au fond de toutes les mémoires.

Qu’il serait bon de pouvoir retourner là où les rêves étaient possibles; là où les jours s’étiraient et offraient un avenir tout en douceur.

Des nuages gonflées de souffrances ont surpris votre quiétude et ravagent les coeurs autant que les corps. Un déchirement sans borne mènera l’être aimé sur l’autre rive et rien ne pourra le retenir.

Hélas, on ne peut pas arrêter le temps …

Ces quelques mots ne soulageront pas le grand chagrin que chacun vit à sa manière mais dans le désert où chacun avance péniblement, toutes nos pensées sont comme des petites fleurs de tendresse, d’affection et de prières …

Gros câlins
Jeanne

Crédit image : Pinterest

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.