Paix à cette maison !

Depuis plus de deux ans, j’ai été choisie pour vous accueillir avant les célébrations : c’était ma mission. Vous êtes devenus mes amis et j’ai toujours hâte de vous recevoir, de semaine en semaine. Merci pour votre fidélité. Vous êtes tous des disciples de Jésus. Par votre baptême, vous êtes devenus des témoins de son amour et vous annoncez la Bonne Nouvelle par votre présence parmi nous.

Aujourd’hui, Jésus choisit soixante-douze disciples pour annoncer sa venue. Il choisit soixante-douze personnes qui le suivent depuis quelque temps et qui peuvent être témoins de son amour et il les envoie en mission. Il les envoie deux par deux parce que deux personnes qui apportent le même message, ça parle plus fort. Elles vivent ensemble ce qu’elles proclament: «On saura que vous êtes mes disciples à l’amour que vous aurez les uns pour le autres. »

Il les envoie porter un message, mais ce message est tout simple. Il veut que ses disciples aient une attitude de paix parce qu’il les envoie au milieu des loups.

Le message à transmettre, c’est la paix. Il ne leur demande pas de faire des discours sur la doctrine ou sur la foi. Il ne les envoie pas pour convertir ceux qu’ils rencontreront, mais pour leur apporter l’amour et la paix, leur montrer qu’ils les aiment, qu’ils veulent leur bien et qu’ils désirent leur apporter la paix. Dieu fera le reste.

Sacramentaire de Saint Etienne, vers 1100,
Jésus envoie ses disciples en mission, manuscrit,
cathédrale saint Etienne de Limoges, BNF

C’est seulement dans la paix que nous pouvons nous rencontrer, nous enrichir mutuellement et entrer en alliance avec Dieu. Lorsque l’on va à la rencontre des autres, nous avons à nous adapter à leur genre de vie et à ne pas laisser les différences culturelles interférer avec l’amour que nous avons pour les gens. C’est pourquoi Jésus dit : mangez ce que l’on vous présente. Il leur dit: n’apportez rien de matériel qui pourrait vous encombrer, faites confiance en la providence et vous ne manquerez de rien. Ayez un cœur plein de paix parce que c’est tout ce que vous aurez à donner. Cette paix basée sur la confiance en Dieu fera des guérisons, elle vous fera proches de ceux et celles qui souffrent, de ceux et celles qui vivent dans la solitude. Tous ont besoin de cette paix en ces temps difficiles pour plusieurs.

Au temps de Jésus, les gens avaient besoin d’amour et de paix; pour nous aujourd’hui, c’est pareil. L’entraide, la fraternité et le partage sont nécessaires à notre mission. Ne vous inquiétez pas des résultats: la paix que vous donnez, si elle n’est pas reçue, reviendra sur vous. Secouez la poussière de vos sandales et poursuivez votre mission. Jésus respecte la liberté de chacun. Ce ne sont pas les résultats qui comptent. On n’a pas à rechercher les résultats. Nous avons à demeurer des porteurs de paix., aimés de Dieu, car notre nom est inscrit dans les cieux.

Nous somme réunis aujourd’hui pour rencontrer le Seigneur, pour qu’il nous donne sa paix. Ouvrons notre cœur très grand pour qu’il le remplisse de sa paix, parce que nous en aurons besoin et les autres autour de nous aussi. Notre mission commence dans notre famille avec nos enfants et nos petits-enfants et avec les autres personnes de notre entourage. Préparons par notre manière de vivre, la venue du Seigneur chez nous. Que le Seigneur vous accompagne de son amour. Je vous aime et je demande à Dieu de vous bénir dans votre mission.

Hélène Brousseau
le 3 juillet 2022.

Ce contenu a été publié dans Réflexions, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Paix à cette maison !

  1. Renelle Lasalle dit :

    Félicitations Hélène! Très belle homélie. Merci pour ton audace et ta profondeur.

  2. Michel Bourgault dit :

    C’est une joie et une espérance de te lire, Hélène! Qu’une personne laïque, bénévole à l’accueil, prenne la parole pour commenter l’évangile du dimanche. Je me réjouis parce que notre équipe a fait la preuve qu’elle était capable de diriger et d’animer la célébration de la Parole, quand aucun prêtre n’est disponible pour célébrer l’eucharistie.
    Il reste à espérer que d’autres paroissiens suivent ses traces ou donnent leur appui à d’autres qui voudraient témoigner de leur foi par l’interprétation de la Parole et leur témoignage personnel. Et que ça devienne une pratique normale de personnes adultes dans la foi de rendre gloire ainsi à notre Seigneur, de témoigner que nos prédécesseurs n’ont pas œuvré inutilement pour garder vivant notre attachement à Jésus et à ses enseignements.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.