Miettes pour notre foi

2021-07-15 – Ô Toi l’au-delà de tout

Ô Toi l’au-delà de tout,
Comment t’appeler d’un autre nom ?
Quelle hymne peut te chanter ?
aucun mot ne t’exprime.
Quel esprit te saisir ?
nulle intelligence ne te conçoit.
Seul, tu es ineffable ;
tout ce qui se dit est sorti de toi.
Seul, tu es inconnaissable ;
tout ce qui se pense est sorti de toi.
Tous les êtres te célèbrent,
ceux qui te parlent et ceux qui sont muets.
Tous les êtres te rendent hommage,
ceux qui pensent
comme ceux qui ne pensent pas.
L’universel désir, le gémissement de tous
aspire vers toi.
Tout ce qui existe te prie
et vers toi tout être qui sait lire ton univers
fait monter un hymne de silence.
Tout ce qui demeure, demeure en toi seul.
Le mouvement de l’univers déferle en toi.
De tous les êtres tu es la fin,
tu es unique.
Tu es chacun et tu n’es aucun.
Tu n’es pas un être seul, tu n’es pas l’ensemble :
Tu as tous les noms,
comment t’appellerais-je ?
Toi, le seul qu’on ne peut nommer ;
quel esprit céleste pourra pénétrer les nuées
qui voilent le ciel lui-même ?
Aie pitié, ô Toi, l’au-delà de tout ;
comment t’appeler d’un autre nom ?

Auteur : Grégoire de Naziance. Crédit Image: Wikipedia
Recueilli dans Dieu et ses poètes, par Pierre Haïat,
Desclée de Brouwer, 1987.


2021-05-09 – Hymne à maman

Dès l’instant où nous nous sommes
rencontrés, un lien s’est créé.
Tu m’as prise dans tes bras,
Une étreinte amoureuse et un tendre sourire.
À partir de ce moment-là
Tu es devenue ma maman.

Que ce soit pour mes premiers mots
ou pour mes premiers pas, tu étais toujours là.
Je me souviens que tu me lisais des histoires
Tu me lisais des contes, petits et grands à la fois.
Tu m’as appris le respect et à distinguer le bien du mal.
Tu m’as appris à regarder vers le ciel,
et à garder la tête haute.
Durant tous les moments difficiles
Tu étais toujours là pour me soutenir, m’encourager.
Tu m’as vu grandir
Et aidé à devenir qui je suis aujourd’hui.
Je garderai toujours avec moi les souvenirs
que nous avons vécus ensemble
Et j’attends avec impatience d’en créer de nouveaux.

Pour la Fête des Mères, je dis simplement Merci à
toutes les mamans de notre communauté
et toutes celles présentes avec nous.
Je vous dis un gros Merci pour tout l’amour
que vous avez inculqué à vos enfants
dans le meilleur des mondes.
Pour nos mamans plus âgées, nous sommes fiers
de notre belle province dans laquelle nous vivons
car vous avez été des pionnières au cœur d’or.
Je termine en vous disant que vous êtes
des personnes irremplaçables sur lesquelles
on peut toujours compter.
Vous êtes vraiment unique au monde !

Auteur inconnu, version Lisette Thériault, animatrice


2021-04-11 – Neuvaine à la Miséricorde divine


En ce 2è dimanche de Pâques, l’abbé Henri nous propose une neuvaine (qui peut être commencée n’importe quand) à Jésus Miséricordieux initiée par l’institution du Dimanche de la Miséricorde par le pape Jean-Paul II en l’an 2000, à la suite des révélations mystiques à Sœur Faustine, née Kowalska.
– Prier la neuvaine : Jésus Miséricordieux de Montréal
– Biographie de Faustine Kowalska : sur Wikipedia

Image: Wikipedia / Eugeniusz Kazimirowski / 1934


2021-03-01 – Le Baiser de Jésus


Un ami m’a transmis ce beau texte écrit par un jeune prêtre de 36 ans, mort à la mi-janvier 2021 dans l’explosion d’un immeuble à Madrid. Doc. de 9 ko