Évangile du dimanche

26 septembre 2021 – 26E dimanche du temps ordinaire

Le Règne de Dieu, c’est que les humains vivent d’un amour sans frontières, sans regarder le statut social, la richesse ou la religion de l’autre. Nous prierons pour que l’Esprit saint nous aide à cultiver l’accueil et la tolérance pour celles et ceux qui sont différents de nous.
Que cette célébration nous rendre plus disponibles et dociles à l’action de l’Esprit.
Aujourd’hui comme hier, aux temps de Moïse et de Jésus, l’Esprit souffle sur qui il veut. Comme si nous vivions dans les derniers jours, que l’Esprit nous rende capables d’ouvrir nos cœurs à la différence et aux plus petits.

Lectures de ce dimanche :
Du livre des Nombres 11, 25-29
Psaume 18b (19)
De la lettre de Jacques 5, 1-6
Évangile d’après Marc 9, 38-43.45.47-48

En guise de commentaire, je vous propose «LE SOUCI DU CHRIST», de Lorraine Caza, CND. Voici l’introduction.

Le texte évangélique que la liturgie nous offre en ce 26e dimanche de l’année B se situe, dans l’évangile de Marc entre la deuxième et la troisième annonces de la Passion, à l’intérieur d’une section qui fait grande la place réservée aux enfants, aux gens dans le besoin, aux tout-petits qui croient en Jésus. La péricope de ce dimanche comporte trois idées-clefs : le souci du Christ pour les personnes qui font le bien en invoquant son nom, tout en ne s’identifiant pas comme ses disciples (vv. 38-40) ; le souci du Christ pour les personnes en besoin (v. 41) ; le souci du Christ pour les tout-petits qui croient en lui (vv. 42-48).
Lire la suite.

Lorraine Caza est bibliste et professeure honoraire du Collège dominicain de philosophie et de théologie (Ottawa).

Consultez les dimanches précédents, p. 2

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *