« Je suis le pain de vie. » (Jn 6, 35)

Quand je participe à l’eucharistie et que je reçois le Corps du Christ, je réponds Amen! et je dis par là que je crois en la présence vivifiante de Jésus, devenu notre Seigneur. En titre, l’extrait du discours sur le pain de vie de Jean mérite toute notre attention de croyante et de croyant. D’abord, on assimile spontanément le pain de vie à la communion au corps et au sang du Christ dans l’eucharistie. Mais, quand on lit :

« Moi, je suis le pain de la vie.
Celui qui vient à moi n’aura jamais faim ;
celui qui croit en moi n’aura jamais soif. »

on ne peut s’empêcher de penser que l’eucharistie n’avait pas encore été instituée quand Jésus a fait ce discours et que le sens de ces paroles a une portée plus grande.

D’abord, dans ce texte comme dans plusieurs autres, l’évangéliste lève un pli du voile sur l’identité de Jésus, tout comme lorsqu’il écrit que Jésus s’est identifié comme : le vrai pain (Jn 6, 35 48, 51), la vraie lumière Jn 8, 12), la porte (Jn 10, 7, 9), le bon pasteur (Jn 10, 11, 14), la résurrection (Jn 11, 25), la route (Jn 11 ,25), la vraie vigne (Jn 15, 1, 5).  Jean répond donc à la question posée par Jésus à Pierre et à ses disciples : Pour vous, qui suis-je ? La réponse de Jésus, écrite par Jean, reste essentielle : Jésus, le Fils de Dieu, s’est incarné dans une chair, et c’est ce Jésus incarné, en tout son être, avec qui nous sommes appelés à être unis, comme lorsqu’on mange une nourriture, et à vivre de sa vie.

Puisque la liturgie de Pâques nous donne à reconnaître la Seigneurie de Jésus et à partager sa vie, vous souhaitez peut-être depuis longtemps, comme moi, mieux comprendre les textes qui font partie du chapitre 6 de Jean sur la multiplication des pains et le discours sur le pain de vie ? Je vous conseille le site INTERBIBLE. C’est une recherche qui demande du temps et de la patience.

Voici comment utiliser ce site, tellement riche qu’il est parfois difficile de s’y retrouver.
– Allez sur la page d’accueil,
– Sous l’image d’entête, sous l’icône de l’œil (ou Recherche) cliquez sur Contenus archivés,
– Utilisez l’outil de recherche personnalisé Google en écrivant, par exemple, pain de vie : l’outil affichera les articles écrits sur ce thème : on vous annonce 435 résultats! Votre recherche commence

Plusieurs théologiennes et théologiens ont réfléchi et écrit sur le sujet. Profitez de leur savoir et de leurs interrogations. Parmi les résultats, choisissez un article qui attire votre curiosité. À la fin de votre lecture, attardez-vous à une ligne qui vous a touché. Relisez un des textes de l’Écriture cités. Goûtez la Parole, méditez-la, priez-la. Demandez au Seigneur de vous apporter sa lumière, de vous guider sur la route que vous avez suivie jusque là. Suivez les mouvements intérieurs par lesquels vous entraîne l’Esprit saint. Interrogez votre pasteur ou une sœur, un frère, dans la foi. Partagez vos découvertes. Qui sait, l’isolement de la pandémie vous aura donné soif de la Parole qui ouvre à la vie éternelle et vous inviterez quelques personnes à se joindre à votre quête.

Bonne route !

Ce contenu a été publié dans Réflexions, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *